Chateau de Montpoupon


 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Toc ! Toc !

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Toc ! Toc !   Ven 14 Mar 2008 - 22:38

Après moultes lieues et quelques charmantes nuitées à la belle étoile, Isadora et Athor parvenaient enfin au terme de leur escapade. Les tourelles coiffées d'ardoise du château de Prie-Montpoupon dessinaient leurs fières silhouettes sur le ciel bleu de cette belle matinée de presque printemps.

Isadora piqua des deux dans les flancs de Tyran afin de franchir plus rapidement le terrain qui les séparaient encore d'un bain chaud et d'un lit douillet. Toujours en croupe sur Tyran - nulle ne sachant s'il avait pris goût à l'équitation où à la cavalière - Athor grogna et resserra sa prise de plus en plus familière sur les hanches d'Isadora.

Tous deux franchir bientôt l'enceinte et après avoir confié Tyran à un lad, ils s'en furent actionner le lourd marteau de cuivre fixé sur la vénérable porte d'entrée du château.


TOooc ! ToOOoc !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toc ! Toc !   Sam 15 Mar 2008 - 20:57

Un grognement ponctua donc l'entrée entre les tourelles s'élevant haut dans le ciel. Le temps était clair pourtant mais Isadora semblait toujours tenter d'élancer Tyran au moment où Athor s'y attendait le moins, l'obligeant à se cramponner plus ou moins hâtivement aux prises qui lui parvenaient, faisant rire parfois la belle italienne. C'est d'ailleurs avec un léger sourire qu'il sauta prestement du cheval, heureux de pouvoir dégourdir ses jambes à nouveau et puis la non habitude aux pratiques équestres lui faisait ressentir des douleurs qu'il avait oublié.
Ses immenses bâtisses l'éblouissaient toujours autant, bien qu'il ait pu en apercevoir de nombreuses de loin, mais cela avait toujours créé un certain malaise et bien qu'elle ne s'exprimait pas distinctivement sur son visage, il se frotta la nuque énergiquement alors que l'italienne toquait à la grande porte.
Revenir en haut Aller en bas
passion -de prie
Admin
avatar

Nombre de messages : 64
Localisation des RR : auprés de mon soleil
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: Toc ! Toc !   Dim 16 Mar 2008 - 13:38

Passion allait partir quand elle entendu frapper à la porte…

Laissez loraline j’y vais, Monsieur va se lever , préparer lui son petit déjeuner.
Elle vit un couple en ouvrant

Bonjour, que puis je faire pour vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toc ! Toc !   Lun 17 Mar 2008 - 16:03

Isadora observait Athor du coin de son œil noir… un demi sourire flottant sur ses lèvres carmin. La porte s’ouvrit bientôt devant une jeune femme auréolée de cheveux blonds. Isadora n’avait jamais eu l’heur de lui être présentée mais elle devina, d’après les descriptions que lui en avait fait Jason, qu’il s’agissait de la maîtresse de séant. Elle s’inclina poliment.

Le bon jour ma dame ! Permettez que je me présente : Isadora di Ser Piero da Vinci et voici mon ami Athor. Votre époux Jason me fait l’honneur, en plus d’être mon frère d’armes, de compter parmi mes amis. Je me rends à Laval au chevet d’un ami souffrant, Monsieur Voltaire. N’ayant pas de résidence en Maine – nous arrivons d’Artois – Jason s’est offert de me recevoir pour la durée de mon séjour.
Je constate qu’il ne vous en avait point avertie puisque vous voilà bien surprise de me trouver de si bonne heure sur le pas de votre porte… Je le déplore, veuillez le croire. J’espère toutefois qu’il vous sera possible de nous offrir le gîte car nous n’avons, hélas, pas pris d’autres dispositions…
Revenir en haut Aller en bas
passion -de prie
Admin
avatar

Nombre de messages : 64
Localisation des RR : auprés de mon soleil
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: Toc ! Toc !   Lun 17 Mar 2008 - 16:13

Je vous en pries entrer au salon rose, loraline va venir vous apporter de quoi vous sustentez, mon époux m'as bien parler de vous, j'avais complètement oublier ,veuillez m'excuser,je dois m'absenter, mais Jason ne devrait pas tarder.

passion donna des ordres à loraline pour que ses invités de manque de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jason_de_prie
Admin
avatar

Nombre de messages : 380
Localisation des RR : auprès de mon amour Passion
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: Toc ! Toc !   Lun 17 Mar 2008 - 18:33

Ma soeur, soyez le bien venu, ainsi que votre compagnon en notre modeste demeure, nous esperons que vous avez fait un bon voyage et que vous pourrez d'ici assister votre ami Voltaire, lorsque vous me fites demande, je ne pensais pas de l'urgence de votre venue, pensant plus à un voyage vous faisant parcourir les routes de l'artois en ce lieu.
Il est vrai que les tensions entre l'artois et le Domaine Royal, en ce moment ne sont pas de bonnes augures.


_________________
Chef de famille, Epoux comblé, Père aux anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toc ! Toc !   Lun 17 Mar 2008 - 22:49

Isadora salua à nouveau son hôtesse et la suivi vers le salon rose où une collation venait d'être apportée. L'odeur savoureuse du pain chaud embaumait déjà la pièce et Isadora ne se fit pas prier pour rompre la splendide miche qu'elle tendit ensuite à Athor. Jason apparut alors et Isadora l’accueillit par une solide accolade et un baiser sonnant sur les joues. Puis elle s’en retourna à sa tartine tandis que leur hôte versait du lait additionné de miel dans des coupes d'étain et les leur tendit.

Isadora avait laissé choir sur un fauteuil redingote et chapeau de voyage, ses gants de monte poussiéreux du chemin parcouru pendaient à sa ceinture et elle délassa un peu sa chemise de lin blanche. Portant ce jour-là un pantalon d'homme et ses bottes souples d'équitation elle s'installa a califourchon sur une chaise proche de l'âtre où quelques braises résiduelles dispensaient encore une chaleur bienfaisante. Elle songeait déjà avec délices à l'heure bénite où elle pourrait se plonger dans un bain chaud afin d'y détendre ses muscles contractés par la chevauchée. Un massage ne serait pas de refus… Peut-être que cette Loraline s’y entendait ? Ou alors Athor…

La pensée béate d’Arhor lui massant le dos, et le reste, avec des huiles parfumées ou batifolant dans une baignoire fût ternie par les assertions politiques de Jason… Il n’était que trop vrai, cependant, que les tensions actuel de l’Artois envers ses voisins n’allaient pas en s’arrangeant. Isadora se rembrunit, posa son verre et se leva pour observer le paysage qui offrait à sa vue le panorama grandiose de la campagne au petit matin. Debout devant la fenêtre, elle secoua la tête avec lassitude.


Vrai. Les tensions ne nous ont pas facilité le trajet… et je ne peux pas en vouloir aux maréchaux de nous avoir chercher noises au poste frontière. Heureusement tu sais mes talents en matière de diplomatie, et nous avons, dans notre malheur, eut la chance de ne tomber que sur des hommes ! Je n’eus pas grand mal à arranger nos affaires. Ce que tu ignores sans doute c’est à quel point tout ce gâchis m’écoeure… Comme si la peste n’avait pas suffit ! Compiègne ! La belle affaire ! Je ne lèverais pas le petit doigt pour la reprendre. A quoi bon ! Verser le sang pour des querelles vieilles comme Hérode… Jalousie oui ! Stériles rivalités de dirigeants orgueilleux, plus soucieux d’inscrire leur nom dans le marbre de l’Histoire que du bien-être de leur sujet. Je bien heureuse de ne point être vassale d’Artois, sans quoi j’aurais rendu mon allégeance !

Isadora, comme toujours, avait laissé la colère l’emportée et c’est le tic nerveux d’Athor se grattant la nuque qui la rappela à la réalité du moment. Elle s’ébroua comme au sortir d’un mauvais rêve et souriant à son hôte, opta pour un changement de sujet :

Mais trêve de palabres. Mon ami, merci infiniment pour ton hospitalité. J’ai appris en chemin que Voltaire est au plus mal, et m’a-t-on dit, privé de l’usage de la parole par un mal qui le ronge. Heureusement je le sais aux bons soins d’Eustaise et cela me rassure. Je sais qu’il ne ménagera pas sa peine pour le guérir. Je l’ai d’ailleurs fait prévenir de mon arrivée chez toi. Je compte sur lui pour me servir de guide en Maine… Je ne connais guère de ce domaine que les bois de Montmirail où l’a m’a retenue prisonnière lors du dernier conflit breton… Enfin, peu importe… Nous nous efforcerons d’être des hôtes discrets et d’ailleurs, je ne veux pas te retenir trop longtemps, je ne sais si tes nombreuses charges te réclame, ne fait aucun cas de nous.
Revenir en haut Aller en bas
jason_de_prie
Admin
avatar

Nombre de messages : 380
Localisation des RR : auprès de mon amour Passion
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: Toc ! Toc !   Mar 18 Mar 2008 - 18:43

Ma soeur, faites comme bon vous semble, ma demeure est un havre de paix et de repos pour nos hotes

_________________
Chef de famille, Epoux comblé, Père aux anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toc ! Toc !   Jeu 20 Mar 2008 - 3:05

« L’Bon’jour »

Ses yeux parcourant la façade, il ne salua qu'instinctivement en entendant la voix de celle qui semblait être la maîtresse de maison, inclinant la tête un instant alors qu'Isadora s'occupait des présentations. Avec une certaine retenue, il leva à nouveau les yeux, dévisageant la dame puis l’homme qui la rejoignit peu de temps après. Il y avait toujours dans ses yeux gris une lueur particulière, bien que ce n’était plus celle d’un enfant émerveillé lorsqu’il pût enfin promener son regard sur l’intérieur.
Il se délesta distraitement de ses affaires les plus lourdes, laissant son épaisse cape et avec un peu moins d’entrain sa longue lame, dans l’étui clouté de cuir bouilli, puis finalement goûtant au pain et aux choses qu’on lui proposait, il se laissa choir sur un tabouret,
rêvant sur les braises, et se reposant de son inactivité du voyage.
Il en était presque soulagé alors qu’Isadora parlait, puisqu’elle parlait pour deux et qu’Athor s’en accommodait très facilement. L’italienne montait le ton et même, s’emportait en même temps que son accent et il ne pût s’empêcher de se gratter la nuque alors que des démangeaisons sûrement fictives, l’y obligeaient irrésistiblement.

Bien qu’il ait parcouru de longues routes, il se sentait plus poisseux qu’à l’accoutumé, et cela était dû, dans ses propres réflexions silencieuses, au crin de Tyran sans aucun doute. Il n’avait qu’à à peine renifler pour s’en sentir imprégné. Déjà lui apparaissait l'image d'un Athor se récurant en sifflotant dans une grande bassine d’eau mousseuse.


« M'rci 'sieur » Il se redressa légèrement, et un air songeur sur le visage, il essaya de reperer quelles muscles pouvait être le plus douloureux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toc ! Toc !   Jeu 20 Mar 2008 - 11:26

Isadora se sentait enfin repus et la fatigue de la chevauchée se faisait de plus en plus présente et pressante. Dans son coin, Athor s'étirait comme un chat devant le feu ronflant qu'un valet était venu ranimer. Isadora ne pu réprimer un baillement qu'elle cacha derrière le dos de sa grâcieuse main.

Jason... Si ce pouvait être un effet de ta bonté mon ami, voudrais-tu nous indiquer quelque endroit où nous puissions prendre un peu de repos ? Et si j'osais, je te demanderais bien également où se trouvent les étuves... J'ai grand besoin de délasser mes muscles et de me laver.
A cet instant le bruit du heurtoir que l'on actionne résonna à nouveau dans l'immense bâtisse et l'on distingua le pas précipité d'un domestique se dirigeant vers la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toc ! Toc !   Mar 25 Mar 2008 - 11:11

Oh ! Mais bien entendu... Je manques à tous mes devoirs. Jason frappa dans ses mains et un valet fit son apparition par une porte dérobée. Les malles de nos hôtes ont été portés dans leurs chambres ? Fort bien qu'on les y conduise et qu'on fasse monté de l'eau chaude.

Merci infiniment mon frère. Répondit Isadora avec un soupir de soulagement lorsque le valet se fut retiré avec un révérence.

Allez Athor ! En route ! J'ai trop mal aux épaules pour esquisser la moindre contorsion, il va falloire qu tu me frottes le dos...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toc ! Toc !   Mar 25 Mar 2008 - 14:40

Athor leva deux prunelles hagardes, lorsque un claquement de main le fit revenir parmis les vivants… D’un geste, il finis de vérifier l’accroche de sa perfide dague à la cheville et se redressant, ses jambes retrouvèrent les sensations douloureuses alors qu’il était encore debout.

Frotter… le dos ?... Et c’est sur cette fugace pensée qu’il emboîta le pas de leur guide.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Toc ! Toc !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Toc ! Toc !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chateau de Montpoupon :: Rez de Chaussée :: Rez de Chaussée :: Le Hall d'Entrée-
Sauter vers: